Immense pays d’Amérique du Sud, l’Argentine possède en tout près de 35 parcs nationaux. Ils couvrent en général une grande variété d’habitats naturels. Il est à noter que l’Argentine est l’un des premiers pays de l’Amérique du Sud à avoir créé un parc national en 1922. Lors de votre séjour, il vous sera impossible de tous les visiter. Voici, donc, une sélection des parcs nationaux à découvrir absolument.

Voyage en Argentine : Visitez le parc national Los Glaciares

Ce parc national couvre une superficie d’environ 7 269 km². Créé en 1937, il se trouve au sud-ouest de la province de Santa Cruz, à la frontière chilienne. Ce parc doit son nom aux glaciers qui couvre environ la moitié de son territoire. Durant votre séjour en Argentine, c’est un passage qui en vaut largement le détour.

Si vous vous y rendez de décembre à février, le parc est ouvert de 8 h à 20 h en semaine et de 9 h à 20 h le week-end. Le reste de l’année, le parc ferme à 19 h avec les mêmes heures d’ouverture. Il est niché au coeur d’un paysage montagneux qui enchante les visiteurs à la recherche d’un cadre calme et isolé.

Découvrez le parc national d’Iguazu et ses chutes d’eau

Créé en 1934, le parc national d’Iguazu se trouve à l’extrémité nord-est du pays. S’étendant sur plus de 67 620 hectares, c’est l’un des passages obligés lors de votre voyage en Argentine. Le parc est connu pour sa beauté naturelle, sa forêt tropicale, mais aussi et surtout pour ses chutes d’eau. En effet, avec près de 275 chutes d’eau au total, un débit allant jusqu’à 6 millions de litres par secondes et 80 mètres de haut (la garganta del diablo), les chutes d’Iguazu sont l’un des centres d’intérêt du parc.

Explorez le parc national Los Alerces

Le parc national Los Alerces se trouve au nord-ouest de la province de Chubut. Il a été créé en 1937 pour protéger les forêts d’Alerce aussi connu sous le nom de cyprès de Patagonie. L’une des particularités de cet arbre est sa durée de vie. Avec plus de 3 600 ans de longévité, c’est l’une des espèces les plus vieilles du monde. La faune et la flore y sont abondantes et sauvages. Pour les découvrir, rien de tel que de faire des randonnées. Pour les amateurs de pêche, les truites et les saumons abondent dans les lacs qui se trouvent dans le parc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *